126 Views |  Like

> Du 13 décembre au 13 avril / Les Colbert, Ministres et collectionneurs, Domaine départemental de Sceaux (92)

Pour célébrer les 400 ans de sa naissance, le Département des Hauts-de-Seine poursuit « l’Année Colbert » avec cette exposition intimiste qui nous présente l’homme privé à travers son Domaine et ses collections.

Colbert intime
Homme d’État célèbre, ombre agissante du Roi-Soleil, puissant, austère, au point d’être surnommé « le Nord » par la Marquise de Sévigné. L’exposition choisit de dépasser cette image pour présenter l’homme privé, moins connu. Colbert intime est celui qui acheta le Domaine de Sceaux en 1670 pour lequel il fit appel aux plus grands artistes contemporains -André Le Nôtre, Claude Perrault, Charles Le Brun- pour l’aménagement des jardins, l’agrandissement des bâtiments et la décoration. Colbert intime, c’est aussi celui qui collectionne livres, manuscrits rares, monnaies antiques et médailles modernes, grandes sculptures de bronze et de marbre, meubles précieux.

Tel père, tel fils, tel clan
Lorsque Jean-Baptiste Colbert mourut, en 1683, Sceaux passa à son fils aîné, le marquis de Seignelay (1651-1690), qui entreprit d’agrandir le Domaine en confiant à Le Nôtre la réalisation d’un 2e projet d’aménagement, et à Jules Hardouin-Mansart la construction d’une orangerie pour y installer une partie de sa propre collection d’œuvres d’art, dont des peintures exceptionnelles de Carrache, Rubens, Poussin ou Mignard. Il faut savoir que Colbert fils fut l’un des plus grands amateurs de son temps, dans la lignée de son père et de l’ensemble du « clan ». Tous, et quelques autres, sont représentés dans l’exposition par quelques œuvres leur ayant appartenu.
Où ? Domaine départemental de Sceaux, 8 avenue Claude Perrault, 92330 Sceaux.
+ info www.domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr