2447 Views |  6

> A partir du 12 février / Nouvelle présentation des collections Yves Saint Laurent (75)

ALe Musée Yves Saint Laurent Paris présentera, sur la totalité de ses espaces d’exposition, une sélection inédite d’une cinquantaine de modèles haute couture. Au-delà des grands thèmes structurant l’oeuvre du couturier, le nouveau parcours abordera particulièrement deux créations majeures d’Yves Saint Laurent : les célèbres robes Mondrian (automne-hiver 1965) et les robes réalisées en collaboration avec l’artiste Claude Lalanne (automne-hiver 1969).


La «révolution Mondrian» « Révolutionnaire », c’est le terme utilisé par le Women’s Wear Daily pour qualifier la collection automne-hiver 1965 dont le style moderne et avant-gardiste marque les esprits. Ce succès s’appuie principalement sur une série de robes, inspirées des peintres Serge Poliakoff (1900-1969) et surtout Piet Mondrian (1872-1944). Pour son nouvel accrochage, le Musée consacre une importante section à la présentation de cette collection et analyse son héritage au-delà de l’histoire de la mode. Un succès qui fait date dans l’histoire de la mode. D’ailleurs, la presse est unanime. Marie Claire note l’« éblouissement de jeunesse et de style » tandis que le New York Times qualifie l’automne-hiver 1965 comme « the best collection ». Le Harper’s Bazaar qui évoque « le vêtement de demain » affirme que c’est « l’abstraction qui s’impose ». En affirmant sa volonté de se confronter aux artistes fondamentaux de la modernité, Yves Saint Laurent participe à la popularité du peintre hollandais jusqu’alors peu connu du grand public. Le succès est tel que les robes Mondrian sont extrêmement copiées, notamment aux États-Unis. Aujourd’hui ces robes iconiques ont pénétré le champ de la culture populaire jusqu’à devenir l’objet de réinterprétations par les artistes contemporains dont certaines oeuvres sont présentées dans le parcours. 
Où ? 5 av. Marceau 75116 Paris.
+ info www.museeyslparis.com