169 Views |  1

(Jean) Patou de retour …et à croquer

Tout comme (Christian) Dior, (Yves) Saint-Laurent, (Didier) Guérin, l’illustre maison de l’entre-deux-guerres a perdu son prénom. Désormais, elle se lit, s’entend, s’écrit Patou avec un P. Nouvelle identité, nouvelle image, nouvelles silhouettes signées Guillaume Henry, et toujours cet esprit léger et ludique pour une mode chic pleine de fraîcheur.
Pour fêter son retour, rendez-vous chez Carette qui lui dédie une pâtisserie « haute-gourmandise » mêlant le rouge des fraises, une crème légère à la rose, un suprême de vanille bourbon, une touche de citron sur un biscuit moelleux à la noisette du piémont.
Une tuerie ! Vous prendrez bien une petite part ?
Où ? 4 place du Trocadéro, 75016 Paris.
www.patou.fr et www.carette-paris.fr