1664 Views |  3

Chantal Thomass se raconte dans « Sens dessus dessous » aux éditions Michel Lafon

Née à Vanves, la créatrice fait le récit de son émancipation de vie de jeune fille, de la création de la marque de prêt-à-porter Ter et Bantine dans les années 70, puis du basculement vers la lingerie et le faste des années 80, enfin des aléas économique et judiciaires avec la pertes de l’usage de son nom, jusqu’à l’accalmie depuis le rachat de la marque Chantal Thomas en 2011.