1537 Views |  Like

> Mercredi 11 janvier / Les soldes c’est parti ! Mais, quels sont nos droits ?

Les soldes tant attendues démarrent aujourd’hui pour une période de 6 semaines, soit du 11 janvier au 21 février inclus, mais derrière certains achats se cachent parfois de véritables arnaques.
Quels sont les devoirs du vendeur ?
Quels droits pour le consommateur qui achète un produit soldé ? On vous dit l’essentiel…

Les obligations du vendeur

  • Les soldes ne doivent porter que sur de la marchandise payée depuis au moins un mois.
  • Le vendeur ne peut pas se réapprovisionner pendant cette période.
  • Le vendeur doit distinguer sans équivoque les articles soldés et ceux qui ne le sont pas.
  • Chaque étiquette doit mentionner au moins 2 prix, le nouveau et celui barré d’avant les soldes.
  • Le « Ni repris, ni échangé » est tout à fait légal. Si vous changez d’avis à la suite d’un achat, le vendeur est en droit de refuser de le reprendre ou de l’échanger. Tout dépend de la politique commercial de la marque et de la boutique.

Les droits de l’acheteur

  • Si l’article présente un défaut non apparent au moment de l’achat, vous êtes en droit d’exiger son échange, sa réparation ou son remboursement.
  • Sur Internet, pour un produit qui ne vous plaît pas, vous avez 14 jours de renoncer à votre achat sans avoir à justifier votre décision, ni à payer de frais supplémentaires ou autres pénalités. Vous aurez en revanche à supporter les coûts de renvoi du produit par la Poste si l’e-marchand ne propose pas de les prendre en charge.