503 Views |  Like

> Du 25 avril au 30 mai / Lee Chul Soo au Centre Culturel Coréen Paris (75)

Lee Chul Soo est sans conteste l’un des plus grands graveurs de Corée. Son travail se caractérise par un style ultra épuré et poétique, mêlant habilement image et texte. Dès ses débuts, affilié au mouvement artistique Minjung (mouvement qui émerge en 1980 suite au massacre du Gwangju sous Chun Doo-Hwan), Lee Chul Soo formule à travers ses oeuvres des critiques acérées de la société. Dans des mises en scène de paysans et d’ouvriers en pleine nature, il dénonce les injustices sociales et prône des valeurs démocratiques.
Depuis les années 90, l’artiste très inspiré par sa nouvelle vie – devenu riziculteur et pratiquant bouddhiste – fait également état dans son travail, du rapport entre l’homme et son environnement, question au coeur des préoccupations contemporaines.
Pour la 1e fois en France, l’exposition « Chemins de vie » présentera une soixantaine d’oeuvres de l’artiste, réalisées entre 1990 et 2017.